Un mariage champêtre chic à l’auberge de l’Elmerforst à Balbronn

Cyril Hanebna / Mariage / / 0 Commentaire / 6 j'aime

Photo de mariage en noir et blanc dans les vignes à Scharrachbergheim dans le Bas-Rhin

Qu’ils sont beaux nos deux mariés du jour ! Mais regardez-moi cette robe de mariée « à tomber » ! Et Monsieur n’est pas en reste avec ce costume sobre et élégant qui lui va comme un gant… Mais au-delà de ça, c’est surtout leur simplicité et leur grande sensibilité qui m’ont le plus touché. Voici le mariage champêtre et chic de Stéphie et Lucas, qui s’est déroulé dans un écrin de verdure à l’auberge de l’Elmerforst à Balbronn.

L'avis des mariés

« Photographe extra ! Créatif, sympathique, toujours souriant et passionné par son métier. Nous le recommandons vivement! »

Stéphie et Lucas

Les préparatifs, de Strasbourg à Balbronn

Après les premiers préparatifs à Strasbourg, nous nous rendons directement à Balbronn où se déroulera le reste de la journée. Le lieu des festivités est situé dans une clairière en pleine forêt. Indice de charme : 100 %. Aujourd’hui, tout est « fait-maison », de la déco à la cérémonie religieuse en passant par les interludes musicaux des invités. On se sent tout de suite très à l’aise, l’ambiance est très conviviale.

Les photos de couple dans les vignes

Une fois que les mariés sont prêts et beaux comme des cœurs, nous partons faire une petite séance photo dans les vignes du côté de Scharrachbergheim. De gros nuages noirs tournent tout autour de nous, mais la pluie nous épargne… pour le moment…

La cérémonie religieuse « freestyle »

Nous retournons à l’auberge pour une cérémonie religieuse « freestyle », organisée de A à Z par les amis et la famille. L’émotion est à son comble, la cérémonie est presque terminée et la pluie commence à tomber – le ciel n’a pas fait semblant ce jour. Pourtant je n’ai décelé aucune fausse note qui justifierait un tel châtiment des dieux ! Qu’à cela ne tienne, sauve qui p(l)eut et tout le monde à l’abri… Et les tonnelles servent de parapluie collectif…

Un vin d’honneur « arrosé »

Fin de l’acte II, on passe au vin d’honneur, carrément arrosé… On sort les K-way et les bottes de pluie… Des interludes musicaux réchauffent les corps et font battre les cœurs. Stéphie clôture le vin d’honneur en beauté avec une chanson dédicacée à son amoureux. Et c’est déjà la fin de cette belle journée. Je retourne chez moi trempé jusqu’aux os, mais heureux comme un roi.

Les prestataires du mariage

Laisser un commentaire

3 + vingt =